En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » 12/10/2009 - Rue Jean et Marie Moinon
 
 

Les articles du site

+ Année 2018
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
 ↑  
Texte à méditer :  
L'Histoire, c'est la rencontre d'une volonté et d'un événement.
Charles de Gaulle
  

12/10/2009 - Rue Jean et Marie Moinon

 
logogsbleu.gif
Paris le 12 octobre 2009
 
Monsieur le Maire, Mesdames et Messieurs les Conseillers,
 
Alfred Fierro, conservateur émérite à la Bibliothèque historique, nous dit dans son Histoire des noms des rues de Paris que les prénoms des épouses accompagnent souvent celui de leurs maris sur les plaques des rues parisiennes, on peut s’en étonner car les exemples ne sont pas très nombreux, citons : Pierre et Marie Curie, Robert et Sonia Delaunay, et pour étayer notre propos : Victor et Hélène Basch, assassinés ensemble par la milice en 1944. En nous appuyant sur ce dernier cas, nous demandons que soit réparé un oubli, sinon une injustice, en rajoutant le nom de Marie à celui de son époux sur la plaque de la rue Jean Moinon, appelée ainsi le 8 juin 1946, en même temps qu’étaient baptisées de noms de résistants d’autres rues du 10e : Jacques-Louvel-Tessier, Jean-Poulmarch, Lucien-Sampaix, Robert-Blache et Yves-Toudic.
 
Jean et son épouse Marie habitaient et travaillaient au 19 rue du Buisson-Saint-Louis. Depuis 1931, ils y tenaient un commerce de vin et restauration, c’est là que Jean rentre dans la résistance et assume le poste de boîte aux lettres. Marie le seconde dans son engagement. Le 22 janvier 1944, la Gestapo les arrête pendant une réunion dans leur café. Déportés et envoyés dans les camps, lui à Neuengamme, elle à Ravensbruck, ils n’en reviendront pas.
 
En souvenir de leur rôle dans la Résistance, une plaque commémorative a bien été apposée sur l’immeuble de la rue du Buisson-Saint-Louis, situé à l’emplacement du café des Moinon. Il y figure le prénom de Berthe (personne, même la famille, n’a pu nous donner l’explication : pourquoi Berthe et non Marie).
 
Aujourd’hui, nous souhaiterions une reconnaissance officielle de la Ville de Paris, considérant qu’il est anormal que Marie ne figure pas tout autant que son mari sur la plaque de la rue Jean Moinon. Nous vous avons remis une étude extraite de notre Bulletin historique n° 7 sur "Les Guerres dans le 10e "qui montre bien son rôle de résistante.
 
Notre demande est de rendre justice : Jean et Marie ont été unis dans la vie, dans le combat et dans la mort, il serait donc légitime qu’ils soient aussi réunis sur la plaque de cette rue du 10e qu’il faudrait alors rebaptiser « Jean et Marie Moinon ».
                                   Odile Mercier pour " Histoire et Vies du 10e "

      Moinonrue.jpg                         Moinonplaque.jpg
 

Date de création : 25/10/2009 @ 17:00
Catégorie : - Questions municipales
Page lue 5066 fois

Recherche

Recherche

Préférences


Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  330309 visiteurs
  1 visiteur en ligne

  Nombre de membres 86 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!

Calendrier

Ephéméride historique

Archives

Vous êtes ici :   Accueil » 12/10/2009 - Rue Jean et Marie Moinon
Ce site a fait l'objet d'un dépôt auprès de la CNIL, le 24 juin 2005
sous le numéro 1102822
Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit
d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Site hébergé par  haisoft.gif