En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Vous êtes ici :   Accueil » Bulletin n° 13 (2019) Créer, fabriquer et vendre
 
 
 
Texte à méditer :  
Je suis parvenu à me persuader qu'une connaissance
plus étendue du passé, donc de l'Histoire, pouvait servir,
peut-être, à une avancée vers un moindre mal.
Pierre Chaunu
  

Bulletin n° 13 (2019) Créer, fabriquer et vendre

logo.gif

 Monogrammebleu.png

Bulletin N° 13 (2019) : " Créer, fabriquer et vendre dans le 10ème "

Bulletin de la Société historique du 10e arrondissement de Paris

 Consultez les bulletins précédents : N°s 1 à 12 et les N°s Hors série N° 1à 7
 ainsi que le livre " Mémoire des rues du 10e " à la rubrique
"Archives" :  Publications

Sommaire

- Éditorial,  Benoît PASTISSON, p.5

- Les artisans du luxe dans le faubourg Saint-Martin au XVIIIe siècle,  Gérard ALAUX, p.7
Les Martin, inventeurs du « vernis Martin ». p.9
Pierre Gouthière, p.14
La Manufacture de porcelaine Dihl et Guérhard, p.18
La Galette de France, p.23


- Le nouveau marché Saint-Martin, à Paris, G. FALAMPIN, p.31

- Faits d’hiver, mort et résurrection d’un marché, Jeannine CHRISTOPHE, p.35

- Le marché Saint-Quentin est-il le fils putatif de Victor Baltard ? Patrick COGNASSON, p.45

Les riverains défendent leur place de marché, p.46

La halle du marché couvert de style « Baltard », p.48

Le marché Saint-Quentin au tournant du XXe siècle, p.50

La police du marché; p.52

- Historique des encres Antoine, René BUREAU, p.55

- Le Président de la Confédération des détaillants, fabricants, et artisans de la confiserie, p.63

- La confiserie de Saint-Laurent, Guy URBAIN, p.65.

 

Résumés

Éditorial,  Benoît PASTISSON, p.5, Lire la suite dans le Bulletin.

- Les artisans du luxe dans le faubourg  Saint-Denis au XVIIIème sièclepp. 6 à 29, Lire la suite dans le Bulletin.
Gérard Alaux nous fait rencontrer quatre sociétés d’artisans du luxe installées dans le 10ème qui ont marqué l’histoire des Arts décoratifs français ou la démocratisation de certains produits de luxe :

 Les Martin, inventeurs du vernis Martin,

Pierre Gouthière, maitre doreur-ciseleur,

La manufacture de porcelaine Dihl et Guerhard,

La Galette de France, textile fabriqué à partir des déchets de l’industrie de la soie.

- Le nouveau marché Saint-MartinG. FALAMPIN, p. 31 Lire la suite dans le Bulletin.

 - Faits d’hiver, mort et résurrection d’un marché,  pp 30 à 43, Lire la suite dans le Bulletin.

Jeannine Christophe nous entraine dans les péripéties du marché Saint-Martin, grâce à des extraits de la presse d’époque. Le percement du boulevard de Strasbourg ayant détruit le marché existant et le nouveau quartier se trouvant sans lieu d’approvisionnement, on décida l’implantation d’un nouveau marché avec entrée rue du Château-d’Eau. Celui-ci eut une histoire mouvementée (effondrement, reconstruction, abandon, destruction puis résurrection en 1989 puis en 2016 l’ajout d’une intéressante installation de compost sur son toit).

- Le marché Saint-Quentin est-il le fils putatif de Victor Baltard ?  pp 44 à 54, Lire la suite dans le Bulletin.

Ce marché peut être considéré comme le dernier vestige de la  célèbre foire Saint-Laurent installée sur ce lieu depuis le XVIème siècle. Patrick Cognasson fait revivre ce marché de style Baltard, le plus grand de la capitale,  conçu dans les années 1860 avec des exigences d’éclairage et d’hygiène.

- Historique des encres Antoine,  pp 55 à 62, Lire la suite dans le Bulletin.

Fondée en 1840 par Narcisse Antoine, un passionné de chimie, la maison Antoine fut pendant un siècle la plus grande fabrique d’encres à écrire du monde. Elle installa ses premiers bureaux et ateliers rue des Marais (aujourd’hui rue de Nancy jusqu’à ce que son expansion et différents problèmes de nuisances l’oblige à installer ses ateliers de fabrication d’abord  à Belleville, puis près de la barrière de Pantin pour rassembler bureaux et ateliers.

- Il était une fois dans le 10ème, la confiserie Saint-Laurent, pp 63 à 71, Lire la suite dans le Bulletin.

Peu avant son décès en 2017, Guy Urbain nous raconte l’histoire de ce commerce ouvert et tenu par sa grand-mère, puis par sa mère au 70 bd de Strasbourg en 1911.

__________________________________________________________________________________________________________________

Les bulletins sont distribués aux adhérents ayant réglé la cotisation correspondant à l'année de parution d'un Bulletin ou avec la possibilité de l'achat au numéro : 10 € pour un N° courant et  12 € pour un N° Hors série.
Pour consulter la liste complète de nos bulletins du n° 1 au n° 12, cliquez ici
Chèque à : Histoire et Vies du 10e, Mairie du 10e, 72 rue du Fbg-St-Martin, 75475 Paris cedex 10
Tél : 01 53 72 12 97 - mail : hv10@hv10.org - site : http://hv10.org
Permanences : jeudi de 16h à 18h (sauf vacances solaires et jours fériés)
 

NOM, Prénom ..........................................................................................................................................................................................
 
Adresse ...................................................................................................................................................................................................
 
Tél :........................................................................................................................................................................................................

Mail : ....................................................................................................................................................................................................


   

Date de création : 29/09/2019 @ 11:18
Catégorie : Découvrir HV10 - 2. Publications HV10
Page lue 345 fois


Réactions à cet article


Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !