Vous êtes ici :   Accueil » Sculpture à identifier
 
 
Les articles du site
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
 ↑  
Mieux connaître le 10e

Articles d'HV10 dans Les Infos du 10e

Informations

Histoire du 10e

  Petites histoires du 10e

 Balades du patrimoine, des passages sur le 10e voir ici 

Texte à méditer :  
L'Histoire se répète,
Les Historiens aussi.
Guedalle
  

Au 43 bd de Strasbourg a été repérée au fond d'une cour cette belle sculpture représentant une tête de patriarche barbu, est-ce un Neptune, un Jupiter, un personnage connu ou un illustre inconnu ? A vous de nous le dire ! si vous pouvez nous apporter un renseignement sur ce personnage, ce lieu et sur le sculpteur, répondez en cliquant sur la rubrique : "Réagir à ce document" en bas de cette page, merci de votre participation.

N.B. : Un Bulletin de notre association (avec le choix du numéro) sera offert à la première personne qui nous donnera le renseignement exact.


Cour.jpg
 

Cour du 43 bd de Strasbourg

 

Tete.JPG

Tête de ?


Date de création : 10/08/2008 @ 23:03
Catégorie : - Qui trouvera ?
Page lue 9456 fois


Réactions à cet article

Réaction n°5 

par Jean_Michel le 10/08/2008 @ 23:16
J'insiste, c'est bien Rodin.

- Et aux sceptiques je rappellerai que : " Quand la légende dépasse la réalité, c'est la légende qu'il faut raconter " (sic ou à peu près) (in " L'Homme qui tua Liberty Valence " - John Ford).




Réaction n°4 

par MICHEL75010 le 10/08/2008 @ 23:14
Le bas-relief dont vous recherchez l'identité est assez délicat à analyser. En aucun cas il ne peut s'agir de Jupiter ou de Neptune, dont aucun attribut (foudre ou trident) n'est présent dans le relief. Neptune n'a rien à faire dans le 10è arrondissement et Jupiter non plus. Le seul attribut présent c'est le voile au-dessus de la tête qui peut nous laisser penser qu'il s'agit de Chronos ( qu'on peut aussi écrire Cronos), le Saturne des Romains. C'est l'iconographie traditionnelle de ce Titan ( à Pompéi ou sur certains reliefs) . Cette créature divine est à la fois celle qui dévore ses enfants et symbolise la mort et l'inéluctable marche du temps. Mais à Rome , les Saturnales célébraient aussi l'Age d'or du bon gouvernement de Saturne, dieu des semailles et de la vigne. Pendant les saturnales, les maîtres devenaient esclaves et inversement. Voilà ce que je pense et il y a peu de doutes qu'il s'agisse d'un Chronos-Saturne.
PS : ah ! j'oubliais : ...quant à identifier ce buste à Rodin c'est une erreur, aucun catalogue raisonné de l'œuvre de Rodin ne fait référence à ce buste , aucun plâtre au musée Rodin ou ailleurs ; cette histoire est une légende.
 

Réaction n°3 

par Annemarie le 10/08/2008 @ 23:11

J'opterais pour une représentation traditionnelle de l'Hiver.


Réaction n°2 

par Jean_Michel le 10/08/2008 @ 23:08

" Moi je sais : Cette sculpture est un autoportrait en Moïse réalisé par Rodin soi-même. Absolument !
L'histoire, racontée par Judith Cladel dans son ouvrage sur Rodin (Grasset - 1936 - pp 222-224) est la suivante : Rodin était fou de ce modèle, Justine Dezadeh (cf. photo) qui se refusait obstinément à lui ; la jeune fille ne voulait pas être un simple bouche-trou entre Camille Claudel et Rose Beuret et demandeait des garanties. N'y tenant plus, Rodin réalise en une nuit cet autoportrait en Moïse (tête couverte d'un voile, il savait la belle fort pieuse) et il le fait installer devant ses fenêtres. Malheureusement, l'effet ne fut pas celui escompté. Justine, qui voyait Rodin pendant toute la journée pour le boulot, supportait mal de l'avoir encore sous les yeux quand elle rentrait chez elle. La belle déménagea donc et ne posa plus pour le maître.
Conséquence de cet aléa : un chef d'oeuvre. Rodin avait en projet une Eve et il avait pensé à Justine comme modèle. La suite fait partie de l'Histoire : Il se rabattit sur une plantureuse italienne ; la grossesse cachée du modèle créait un "mouvement qui déplace les lignes" et destabilisait le sculpteur. Après avoir repris un nombre incalculable de fois ce bassin qui se dérobait, Rodin résolut de laisser le modelage inachevé, comme on peut le voir au musée de Philadelphie et aussi au musée Rodin.
C'est l'exacte vérité !

Rodin.jpg


 

Réaction n°1 

par Alban le 10/08/2008 @ 23:07
Bonjour !  Allez, je mise en effet sur un dieu antique comme Vulcain (Hephaïstos chez les grec) qui aurait veillé dans cette cour d'immeuble à une probable ancienne petite activité de type métallurgique.  J'ai bon ? 

Recherche
Recherche
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  233034 visiteurs
  5 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 83 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Calendrier
Ephéméride historique
Archives

 ↑  

HV10 vous informe de la parution
de son bulletin hors série n°5 (2017)

"L’Enfant de la Chapelle : Les Bouffes du Nord, 1876-1974"

par Dominique Delord

Voir le résumé de la publication à cette page

Bouffes_Couverture.jpg


Fermer

Vous êtes ici :   Accueil » Sculpture à identifier
Ce site a fait l'objet d'un dépôt auprès de la CNIL, le 24 juin 2005
sous le numéro 1102822
Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit
d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.
Site hébergé par  haisoft.gif